sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Radiobalisage > JOZEF VAN WISSEM & SQÜRL “Only Lovers Left Alive” (ATP Recordings)

Jozef Van Wissem n’est pas un individu tout à fait ordinaire dans le landernau des musiques underground. Ce néerlandais établi à Brooklyn joue du luth comme nul autre, soumettant l’instrument de la Renaissance à d’étranges expériences climatiques. Sa rencontre avec Sqürl, groupe du réalisateur Jim Jarmusch, n’a donc rien d’un pari hasardeux. Connu pour avoir réalisé des films comme « Dead Man » ou « Mistery Train », Jarmusch est une figure emblématique du cinéma d’auteur américain. A l’instar de David Lynch, il est un cinéaste musicien. Ce qui peut expliquer le lien si étroit que joue la musique dans ses long-métrages.
"Only Lovers Left Alive", son dernier film retrace le parcours de 2 vampires sophistiqués et arty. Deux créatures mélancoliques que Jarmush a su incarner en partenariat étroit avec Van Wissem dans une musique aussi inquiétante qu’envoûtante. Et autant dire que le fruit de cette alliance s’affirme comme le reflet saisissant du film. De facture sombre, cet album exalte les dimensions hypnotique et rugueuse, mouvante et émouvante de l’œuvre visuelle ! Emprunte d’une tonalité processionnelle, cette production nous ballade des rues de Detroit à celles de Tanger, suivant en cela les errances spatio-temporelles des deux vampires vagabondant au milieu de paysages désolés.
Le son si singulier du luth renforce le caractère intrigant et parfois mystique de l’ensemble tandis que les guitares, écorchées et fulminantes, nous suggèrent une ballade virtuelle entre le new york noise des 80’s et celui plus acidulé du Velvet Underground. Un corpus sonore dense et électrique d’où s’extraient des sonorités richement évocatrices, tantôt psychédéliques, tantôt médiévales, parfois orientales mais souvent mélodiques. Montrant des vampires sous un angle inédit, ce film et sa bande-son semblent avoir été taillés bel et bien pour nous hanter durablement.


'Only Lovers Left Alive' de JOZEF VAN WISSEM & SQÜRL a été programmé dans la Mission 175 du Solénoïde (actuellement en 'libre écoute')



Liens : jozefvanwissem.com / www.atpfestival.com

2 commentaires:

  1. Nous avons visionné le film hier soir, superbe, hypnotique à l'esthétisme envoutant. Je m'étais déjà habitué à la bande son, excellente via cette émission, quel plaisir de retrouver les morceaux dans l’œuvre visuel. Merci à vous pour la découverte ! On en redemande :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord ! Après s’être imprégné de l’envoûtante bande-originale, le film de Jim Jarmusch est une très bonne surprise; et les images entre Tanger et Detroit sont magnifiques. Merci Stefan pour ce commentaire !!

      Supprimer